contact:06.08.84.71.03

Ce qui me nourrit et me fait vibrer :

- les  petites choses du quotidien, leur beauté, leur charge émotionnelle, leur potentiel philosophique et artistique...

En ont tellement bien parlé des gens comme l'écrivain oulipien Perec et son infra-ordinaire, les poètes Christian Bobin, Francis Ponge, le philosophe américain Stanley CAVELL : ""Je ne demande pas le grand, le lointain, le romanesque ; ni ce qui se fait en Italie ou en Arabie ; ni ce qu’est l’art grec, ni la poésie des ménestrels provençaux ; j’embrasse le commun, j’explore le familier ; le bas, et suis assis à leurs pieds." (1)

- le langage : ses usages, ses formes et ses usagers créatifs...

les paradoxes, surprises, bouffonneries, jongleries

les écritures et leurs dessins mystérieux

les déchiffrages/décryptages entre les lignes, derrière les signes

les dictionnaires , véritables boîtes à surprises

et des gens comme Raymond Devos, Pierre Dac, Bobby Lapointe, Valérie Rouzeau etc, etc...

- les grandes bouffées d'air frais des novateurs de tous poils

- les contrastes, les opposés, les marges

davantage les débats que les discours (la "disputation" , chère au Moyen-Age)

davantage les loups que les moutons...

davantage les inadaptés que les normés (et je ne parlerai pas des normateurs !)

"Garder toujours en réserve de l'inadaptation" ( ANTONIN ARTAUD )

1- passage  célèbre -dans le milieu philosophique- extrait de « The american scholar »